Les bienfaits du raisin

Le raisin est un fruit éclatant de saveur. C’est un grand allié de la santé cardiovasculaire. Il est aussi une source de plusieurs vitamines et minéraux essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.

Fotolia_25508959_XL_fmt

La petite histoire du raisin

Nos ancêtres chasseurs-cueilleurs consommaient allègrement le petit raisin sauvage (Vitis vinifera var. sylvestris). Depuis son centre d’origine en Asie centrale ou en Asie mineure, cette espèce s’était dispersée vers l’ouest des millions d’années avant l’apparition sur terre des Homo sapiens. Ceux-ci en ont bien profité en en récoltant de grandes quantités. Ce qui n’était pas consommé dans l’immédiat était pressé, et le jus obtenu était gardé dans des jarres de terre.

Cependant, les experts pensent que l’impulsion de domestiquer la vigne sauvage (il y a environ 6 000 ans) et de sélectionner des variétés donnant des fruits plus gros et plus sucrés serait venue de la découverte du processus de fermentation conduisant à la transformation du jus en vin. Cette découverte serait attribuable au hasard et au fait que le raisin renferme des levures naturelles qui favorisent sa fermentation. Un beau matin, quelque part entre la mer Noire et le golfe Persique, quelqu’un a retrouvé une jarre oubliée dans le coin d’une caverne et a goûté le jus fermenté qu’elle contenait. Un jus qui se conservait bien, qui avait bon goût et des effets particuliers… La bonne nouvelle s’est répandue rapidement, et il n’a guère fallu de temps avant que l’on maîtrise à la fois le processus de vinification et la viticulture.

La culture de la vigne était déjà établie dans la région du Tigre et de l’Euphrate 4 000 ans avant notre ère. Mille ans plus tard, elle avait atteint un haut degré de sophistication en Mésopotamie, en Syrie, en Phénicie et dans le delta égyptien. De nombreuses variétés existaient déjà à l’époque, ce qui témoigne d’une longue période de développement. Chez les Grecs du temps d’Homère, le vin était la boisson de tous les jours ; hommes, femmes et enfants en buvaient. Les Romains, grands amateurs de vin eux aussi, et par ailleurs excellents agriculteurs, répandront la culture de la vigne dans tout l’Empire.

Sur les 50 ou 60 espèces de vignes répertoriées dans le monde, c’est essentiellement l’espèce Vitis vinifera que l’on cultive commercialement. Introduite en Amérique par les Espagnols lors de la conquête, elle sera cultivée dans toutes les missions, le vin étant indispensable à la célébration de la messe. Deux espèces ont fait l’objet de travaux de sélection.
– V. labrusca produit entre autres les fameux raisins Concord destinés à la consommation en frais et à la fabrication de jus.
– V. rotundifolia produit la vigne muscadine surtout cultivée dans le sud des États-Unis pour la production de vin et de vin fortifié de type Porto. Les autres espèces indigènes n’ont pas été modifiées. Leurs fruits sont restés inchangés depuis l’apparition du genre Vitis sur la planète il y a environ 70 millions d’années, et n’intéressent guère que les oiseaux et les ours.

Le raisin de table

Les Égyptiens et les Romains consommaient le raisin de table frais et séché. Dès la Renaissance, on s’est intéressé à l’amélioration et à la sélection de variétés de vignes destinées à sa production. Malgré tout, ce fruit restera d’une relative rareté dans l’alimentation humaine jusqu’au tournant du XXe siècle. C’est la nécessité de trouver de nouveaux marchés pour les produits de la viticulture qui conduira à en faire la promotion auprès du grand public. Quant au raisin sec, dont la Californie est le plus grand producteur mondial, il entre aujourd’hui dans de nombreuses préparations alimentaires, que ce soit en boulangerie et en pâtisserie, ou dans les mélanges de type muesli ou granola.

Jura-Henri-Maire-revi_fmt1

Choix et conservation

– Choisir
Les raisins doivent être fermes, mais bien mûrs, car ils ne mûriront plus une fois cueillis. La tige doit être ferme, sans traces de moisissure. À noter que la pellicule blanche qui recouvre la surface du raisin n’a rien d’inquiétant. C’est, au contraire, signe que le fruit est frais et qu’il n’a pas fait l’objet de manipulations excessives.
– Conserver
a) Réfrigérateur. Quelques jours dans la partie centrale. Épongez d’abord l’humidité des fruits avec un papier absorbant, puis placez dans un sac perforé. Rincez au moment de consommer.
b) Congélateur. Déposez les fruits entiers, pelés ou non, sur une plaque. Lorsqu’ils sont gelés, enfermez-les dans un sac à congélateur.
c) Raisins secs. Dans un contenant hermétique, gardez au frais, au sec et à l’abri de la lumière.
d) Huile de pépins de raisins. Une fois la bouteille entamée, conservez-la au réfrigérateur, car l’huile s’oxyde rapidement.

vigne-422459_fmt

Que contient le raisin ?

Les raisins rouges plus antioxydants que les verts

Le raisin rouge serait environ deux fois plus antioxydant que le raisin vert. En effet, les raisins rouges contiennent une quantité plus élevée d’anthocyanines, des composés phénoliques antioxydants qui leur donnent leur coloration. Outre le contenu en anthocyanines, aucune autre différence majeure n’a été observée entre les raisins rouges et les raisins verts.

Flavonoïdes
Le raisin renferme de nombreux flavonoïdes, comme la quercétine, la myricetine, le kaempferol, les catéchines, les épicatéchines, les proanthocyanidines et les anthocyanines. Ces composés phénoliques sont de puissants antioxydants qui permettent de neutraliser les radicaux libres du corps et, ainsi, de prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de diverses maladies chroniques. Certains flavonoïdes contenus dans le jus de raisin pourraient inhiber l’activité d’un enzyme nécessaire à la survie de cellules cancéreuses. De plus, des recherches in vitro ont montré que plusieurs flavonoïdes du raisin travailleraient en synergie contre les cellules cancéreuses.

Resvératrol
Présent principalement dans la peau du raisin (donc aussi dans le jus de raisin et le vin rouge), le resvératrol a révélé in vitro un effet cardioprotecteur, entre autres par ses propriétés antiplaquettaires et antioxydantes. L’effet préventif qu’exerce le raisin contre le cancer serait aussi en partie attribuable au resvératrol. Cependant, des études seront nécessaires pour déterminer la biodisponibilité du resvératrol alimentaire et son effet chez l’humain.

Les 8 vertus des grains de raisin

Il y a ceux qui les évitent et ceux qui préfèrent les enlever. Cela peut surprendre, mais les grains de raisin ont d’incroyables vertus pour notre santé. Tels de petits trésors dissimulés, ils nous permettent de nous maintenir en bonne santé, de conserver jeunesse et beauté, et même de perdre du poids.

En médecine douce, leur usage est essentiel pour soigner de multiples maux. Les bienfaits des grains de raisin sont tels que les industries pharmaceutiques s’en sont toujours méfiées : naturels et accessibles à tous, ils ne peuvent être brevetés dans le but d’en tirer profit. Finalement, peu d’aliments revêtent autant de propriétés intéressantes. Ci-après, quelques informations incontournables sur les grains de raisin.

1 – Antioxydants
Les grains de raisin contiennent des antioxydants importants pour notre organisme : les acides phénols, le tocophérol et les proanthocyanidines. Ils protègent notre corps des radicaux libres en renforçant nos tissus et nos organes. Les propriétés des antioxydants, des vitamines C et E et du bêta-carotène, actives dans notre corps pendant trois jours, permettent de lutter efficacement contre ces éléments nocifs.

2 – Remparts contre la pollution
Cela peut paraître étonnant, mais il a été démontré que les grains de raisin nous protègent non seulement de la pollution, mais également de l’effet néfaste du tabac. Si vous êtes un fumeur passif ou une personne stressée, cet aliment peut être votre allié.

3 – Stimulateurs de la circulation sanguine et purificateurs du sang
Les grains de raisin stimulent notre circulation sanguine ce qui permet d’éviter les thromboses et d’harmoniser notre tension. Les flavonoïdes, autres composants des grains de raisin, renforcent nos vaisseaux sanguins en purgeant le sang de tout excès de médicaments ou d’éléments nocifs. Ils sont également bienfaisants pour toute personne souffrant de problèmes cardiaques.

4 – Anti-bactériens et anti-inflammatoires
Il a été démontré que les grains de raisin luttent aussi efficacement contre les inflammations et les infections. Ils nous soulagent en cas d’arthrite, de dermatite, de problèmes de peau, de sinusite, de colite, de gastrite, d’infection urinaire, et purifient même nos intestins.

5 – Vertueux pour les cheveux et anti-alopécie
Les grains de raisin sont bénéfiques pour les cheveux : ils les renforcent et luttent contre la calvitie en stimulant la circulation et en fortifiant les vaisseaux sanguins.

6 – Anti-cancérigènes
Les propriétés antioxydantes des grains de raisin en font un bon complément naturel qui prévient différents types de cancers, comme ceux de la peau, de la prostate et du sein.

7 – Bénéfiques pour la vue
Les grains de raisin sont également connus pour prendre soin de nos yeux grâce à leur haute teneur en vitamine E. Ils optimisent notre acuité visuelle en diminuant la fatigue de nos yeux, provoquée par les ordinateurs, la télévision ou la lecture excessive. Ils aident aussi à lutter contre les maladies de la vue associées au diabète.

8 – Bons pour la peau
La consommation de grains de raisin permet à la peau de rester jeune et saine. Ils contiennent du collagène et du resvératrol, substances indispensables pour lutter contre le vieillissement et l’arrivée des rides, entre autres. Beaucoup de crèmes à base de grains de raisin ont été élaborées afin de réduire les stries, l’acné et d’améliorer l’élasticité. Elles stimulent la production de collagène, donnent plus de tonicité à la peau, hydratent et renforcent les cheveux et, enfin, luttent contre l’acné.

maxresdefault_fmt1
Jus de raisin ou vin rouge ?

1 – Pour le cœur
La consommation modérée de jus de raisin ou de vin rouge pourrait être un facteur protecteur contre les troubles cardiovasculaires. Tout comme pour le raisin, l’effet cardioprotecteur de la consommation de vin rouge serait attribuable à son contenu en composés phénoliques, dont les flavonoïdes. Selon certains auteurs, les effets cardioprotecteurs du vin rouge seraient supérieurs à ceux du jus de raisin. Plusieurs auteurs semblent constater un effet relativement équivalent des deux boissons. Quoi qu’il en soit, la plupart des chercheurs s’entendent pour recommander une consommation simultanée et modérée de jus de raisin et de vin rouge, parallèlement à une alimentation comprenant au moins 5 portions de fruits et légumes par jour.

2 – Santé cardiovasculaire
Plusieurs études effectuées chez l’humain ont démontré un effet positif de la consommation de jus de raisin rouge sur la prévention des maladies cardiovasculaires. Parmi les effets observés, notons l’amélioration de la fonction endothéliale (élasticité ou capacité de la paroi des vaisseaux sanguins à se dilater et à se contracter) et l’augmentation de la capacité antioxydante du sang. Dans différentes études, la consommation de jus de raisin amenerait aussi une diminution de l’oxydation du cholestérol LDL (« mauvais » cholestérol) et de la formation de caillots sanguins, deux facteurs pouvant contribuer à améliorer la santé cardiovasculaire. La consommation de jus de raisin rouge pourrait également diminuer le mauvais cholestérol et augmenter le « bon » (HDL). Finalement, la consommation de jus de raisin a également été associée à une diminution de la tension artérielle, ce qui a un effet cardioprotecteur.

Bien que certains chercheurs aient constaté que la consommation de jus de raisin pouvait amener une légère augmentation des triglycérides sanguins (effet non souhaitable), d’autres études n’ont observé aucun effet. La quantité de sucre contenu dans ce jus pourrait être un des facteurs ayant un impact sur les triglycérides sanguins, d’où la recommandation de consommer le jus de raisin sans exagération.

3 – Cancer
La consommation de jus de raisin aurait un effet protecteur contre le cancer. Une étude menée chez le rat a montré une réduction de la multiplication des cellules cancéreuses de la glande mammaire et une diminution du poids des tumeurs en fonction de la dose de jus de raisin administrée. De plus, trois études in vitro ont démontré un effet protecteur du jus de raisin rouge contre le cancer du côlon et les cancers des globules blancs (leucémie et lymphome, par exemple). D’autres études devront être effectuées pour déterminer dans quelle mesure ces effets pourraient se manifester chez l’humain.

D’autre part, des patients traités par chimiothérapie ont constaté que la consommation de jus de raisin réduisait la fréquence des nausées et des vomissements. Cependant, d’autres études sont nécessaires pour valider cet effet.

4 – Fonctions cognitives
Plusieurs études chez l’animal ont montré un effet bénéfique de la consommation de jus de raisin sur la mémoire et les capacités motrices, ce qui suggère une amélioration des fonctions cognitives. Chez l’humain, les recherches n’en sont qu’à leur début. Une étude récente a montré que l’ajout de 500 ml (2 tasses) de jus de raisin à l’alimentation des gens en perte de mémoire (sans démence) améliorerait leurs fonctions cognitives. De tels résultats s’avèrent intéressants dans un contexte de prévention de la maladie d’Alzheimer.

Idées recettes

1 – Raisins frais
– Mangez-les frais, sans autre attribut, à l’entrée ou à la sortie d’un repas, ou aux pauses de la journée.
– Ils accompagnent les fromages, les endives, les noix, le jambon cru, les poissons, la volaille rôtie et la viande blanche.
– Dans les crêpes, les gaufres, les gâteaux, les tartes, les confitures et les gelées.
– Dans les salades de fruits. Ou dans une salade de poulet, avec des noix, du céleri, des oignons verts et du basilic. Servez avec une mayonnaise.
– Faites-les sauter rapidement avec de l’ail et servez en entrée ou en accompagnement d’un plat de viande.
– On peut en faire une soupe froide en le mariant à des pêches réduites en purée, des ananas et des figues et, si désiré, quelques prunes conservées dans l’alcool.
– Dans la salsa, avec des oignons verts, de l’ail, du piment jalapeño, des feuilles de coriandre et du jus de lime. Ajoutez, si désiré, des tomatilles. Broyez grossièrement au mélangeur. Laissez reposer 1 heure avant de servir.
– Dans une farce de volaille avec du riz sauvage cuit, des pommes, de l’oignon vert et de la sauge.
– La caille aux raisins est un classique incontournable. Coupez les fruits en deux et ajoutez-les à la volaille après avoir fait brunir cette dernière dans du beurre ou de l’huile. On peut, si désiré, flamber au cognac.
– On peut les cuire en brochettes sur ou sous le grill après les avoir enduits d’huile d’olive dans laquelle on a mis à mariner du romarin. On sert avec une viande ou des légumes grillés.
– Raisins et légumes. Faites sauter de l’oignon, de l’ail, des poivrons verts, rouges et jaunes, du chou chinois (ou, à défaut, du chou ordinaire), des shiitakes, du gingembre et de la poudre de cari. Ajoutez du bouillon de poulet ou de l’eau, ainsi que des raisins verts. Réchauffez et servez avec un bol de riz complet.

2 – Raisins secs
Le raisiné. Jusqu’à la fin de la guerre, cette confiture (sans sucre ajouté) était courante dans les campagnes françaises. On la préparait en faisant mijoter divers fruits et légumes de saison – melons éclatés, citrouille, tomates vertes, carottes, pommes, poires, prunes – dans du jus de raisin pendant plusieurs heures. Quand la préparation avait réduit des trois quarts, il suffisait d’embouteiller à chaud et de ranger au frais.
– On peut les faire tremper une demi-heure dans de l’eau ou le jus de son choix et les incorporer dans : – les condiments, les chutneys, les pains et les pâtisseries ; – les salades (avec des carottes râpées, notamment) ; – les compotes de pommes ou d’autres fruits ; – le couscous ou les plats à base de boulgour ; – les farces de volaille ; – le pouding au riz.
– On peut aussi les cuire avec le lapin pour remplacer les pruneaux ou les compléter.
– Faire fondre des épinards dans du beurre ou de l’huile avec des raisins secs, de l’ail et des pignons préalablement rôtis à sec dans une poêle. Servez avec de la viande, du poisson ou de la volaille.

3 – Feuilles de vigne
Ingrédient important de la cuisine grecque et turque, elle sert à envelopper divers aliments, auxquels elle confère, durant la cuisson, une agréable saveur acidulée.

4 – Vinaigre de vin
On l’emploie dans les vinaigrettes, pour faire mariner les viandes ou déglacer les poêles. Vin blanc, vin rouge, champagne, xérès, etc. servent à la fabrication de vinaigres fins, souvent aromatisés aux fruits ou aux fines herbes. Ils permettent de varier à l’infini les plats auxquels on les ajoute.

5 – Huile de pépins de raisin
Faible en gras saturés et riche en gras insaturés, l’huile de pépins de raisin peut servir à la cuisson, à macérer les viandes ou être utilisée dans les salades. Son point de fusion élevé en fait un produit très utilisé pour les grillades et les fondues.

Source : Améliore ta santé

Discount Womens Canada Goose CHILLIWACK BOMBER Jade Green Discount Mens Canada Goose MORAINE SHELL JACKET buy Mens Canada Goose BROOKVALE HOODY Buy Womens Canada Goose HYBRIDGE LITE COAT Black Discount Cheap Womens Canada Goose MONTEBELLO Parka Womens Canada Goose CHELSEA Parka Discount Mens Canada Goose MONCTON JACKET Cheap Womens Canada Goose TRILLIUM Parka buy Mens Canada Goose BROOKVALE HOODY Buy Womens Canada Goose CHILLIWACK BOMBER Bordeaux Discount Mens Canada Goose BRACEBRIDGE JACKET Discount Womens Canada Goose CHILLIWACK BOMBER Navy Discount Mens Canada Goose Constable Parka Discount Womens Canada Goose CHILLIWACK BOMBER Spirit buy Mens Canada Goose BROOKVALE HOODY buy Mens Canada Goose HYBRIDGE LITE HOODY Discount Womens Canada Goose CHILLIWACK BOMBER Craphite Discount Mens Canada Goose CITADEL Parka Discount Womens Canada Goose CHILLIWACK BOMBER Silverbirch Cheap Womens Canada Goose KENSINGTON Parka Discount Womens Canada Goose CAMP COAT Black Sale Online Discount Cheap Womens Canada Goose TRILLIUM Parka Discount Womens Canada Goose CAMP COAT Pacific Blue Sale Online Discount Mens Canada GooseCHATEAU Parka Discount Cheap Womens Canada Goose TRILLIUM Parka Mens Canada Goose BRACEBRIDGE JACKET Buy Womens Canada Goose BROOKVALE HOODED COAT Black Authentic Womens Canada Goose COASTAL SHELL JACKET buy Mens Canada Goose FREESTYLE VEST Discount Womens Canada Goose CHILLIWACK BOMBER Red Authentic Womens Canada Goose MONCTON JACKET Discount Womens Canada Goose CHILLIWACK BOMBER Jade Green Discount Authentic Womens Canada Goose MORAINE SHELL JACKET Discount Womens Canada Goose MYSTIQUE Parka Discount Cheap Womens Canada Goose HEATHERTON Parka