Greffe ou transplantation Implant ou prothèse

Lorsqu’on est confronté à la défaillance d’un organe ou d’une fonction, la médecine moderne possède un large éventail de moyens pour y remédier. Parmi ceux-ci, la greffe et la transplantation d’une part, l’implant et la prothèse d’autre part. Greffe et transplantation sont « plus ou moins » synonymes, de même qu’implant et prothèse. Nous allons passer en revue les subtilités qui séparent ces notions, sachant que le premier couple de mots concerne des organes ou des tissus vivants, le second du matériel de synthèse.

Greffe ou transplantation ?

En fait greffe et transplantation ne sont pas tout à fait synonymes, la différence entre les deux termes est subtile, car d’ordre technique : la greffe est « avasculaire », le greffon étant simplement introduit (implanté) dans l’organisme, alors que, dans la transplantation, l’équipe chirurgicale procède à une revascularisation par anastomose (suture) entre les vaisseaux du patient et ceux du transplant. De plus, dans la transplantation, il convient de raccorder certaines structures canalaires comme l’uretère (transplantation rénale), le canal cholédoque (transplantation hépatique) ou la trachée (transplantation pulmonaire). Idem pour les nerfs dans certains cas (transplantation de membres ou de visage). Pour schématiser, on pourrait dire que le transplant est raccordé à la « tuyauterie » du transplanté, alors que le greffon est simplement introduit au bon endroit dans l’organisme.
« Stricto sensu », la greffe concerne donc essentiellement la cornée, la moelle (osseuse, pas épinière), l’os, la peau ou les valves cardiaques. Quant à la transplantation, elle s’adresse prioritairement aux reins (bien que l’on parle plus volontiers de greffe rénale que de transplantation rénale), au foie, au cœur ou encore aux poumons. Plus anecdotiquement (en nombre, pas en intérêt), d’autres organes ont été transplantés ces dernières années, comme le visage (première mondiale française) ou même, en 2014, l’utérus chez une femme suédoise et stérile.
Le principe d’une greffe est de remplacer un organe malade ou manquant par un organe sain ou un tissu sain. Dans certains cas, comme la greffe cardiaque ou de moelle, il s’agit de sauver la vie du patient, condamné à brève échéance. Dans d’autres cas, comme la greffe rénale, l’objectif est d’améliorer grandement les conditions de vie du patient, qui n’est plus obligé d’être régulièrement dialysé. L’organe implanté est appelé le « greffon » dans une greffe, et le « transplant » si l’on est dans le cadre d’une transplantation.
Les adjectifs dérivés sont « greffé » et « transplanté », que l’on utilise aussi comme substantifs pour parler d’un patient qui a bénéficié de ces techniques. Quand un patient a perdu accidentellement tout ou partie d’un membre et que l’équipe chirurgicale le réimplante, il ne s’agit pas d’une transplantation à proprement parler, bien que techniquement ce soit la même chose, tout aussi complexe d’ailleurs que pour un membre provenant d’un donneur. On parle alors de « réimplantation ».
Dans la plupart des cas, on a affaire à une « allogreffe » (donneur et receveur appartiennent à la même espèce), si le donneur est le jumeau monozygote du receveur (cas exceptionnel), il s’agit d’une « isogreffe ». Mais le donneur peut aussi être le receveur, comme dans la greffe de peau (on prend de la peau à un endroit pour la greffer sur la partie malade), il s’agit dans ce cas d’une « autogreffe », qui ne pose évidemment pas de problème de rejet immunologique. Quant à la « xénogreffe », dans laquelle le donneur et le receveur appartiennent à des espèces différentes, quoique proches génétiquement, elle est pour l’instant d’ordre expérimental. La transfusion sanguine n’est pas considérée comme une greffe au sens strict du terme.

Implant ou prothèse ?

Là encore, il s’agit de deux mots qui ont « approximativement » la même signification, à savoir celle d’un matériel synthétique implanté de manière temporaire ou définitive dans l’organisme.
Voici quelques exemples où l’on utilise préférentiellement le mot « implant » : les implants dentaires ; les implants contraceptifs, qui permettent une contraception permanente mais réversible ; les « chambres implantables » utilisées pour réaliser des chimiothérapies par voie veineuse ; les implants cochléaires, que l’on utilise dans certains cas de surdité ; quant aux implants capillaires, ils sont particuliers, car il s’agit ici de matériel humain, raison pour laquelle on parle aussi de « greffe de cheveux ».
A contrario, quand on remplace l’articulation du genou ou de la hanche, l’usage est de parler de « prothèse », et non pas d’implant. L’intervention qui consiste à poser cette prothèse s’appelle une « arthroplastie ». De même, quand on renforce la paroi abdominale avec un matériel synthétique, lors d’une cure de hernie par exemple, on utilise pour réaliser cette « hernioplastie » une prothèse synthétique (que les patients appellent en général toile, filet, grillage, plaque, etc.). Le matériel synthétique implanté dans l’organisme, de manière temporaire ou définitive, est qualifié de « dispositif médical implantable ». Il est nécessairement stérile, et fait l’objet d’une « traçabilité » rigoureuse très utile en cas de problème sanitaire avec ce type de matériel.
Lorsque le matériel est amovible, comme les aides auditives ou les appareillages pour amputés, on parle toujours de prothèse, et non pas d’implant, et il ne s’agit pas de dispositif médical implantable. Les appareillages pour amputés sont d’ailleurs les plus anciennes prothèses connues, comme les crochets ou les jambes de bois des pirates de notre enfance (je pense ici au Capitaine Crochet).

Source : Vocabulaire médical

Discount Womens Canada Goose CHILLIWACK BOMBER Jade Green Discount Mens Canada Goose MORAINE SHELL JACKET buy Mens Canada Goose BROOKVALE HOODY Buy Womens Canada Goose HYBRIDGE LITE COAT Black Discount Cheap Womens Canada Goose MONTEBELLO Parka Womens Canada Goose CHELSEA Parka Discount Mens Canada Goose MONCTON JACKET Cheap Womens Canada Goose TRILLIUM Parka buy Mens Canada Goose BROOKVALE HOODY Buy Womens Canada Goose CHILLIWACK BOMBER Bordeaux Discount Mens Canada Goose BRACEBRIDGE JACKET Discount Womens Canada Goose CHILLIWACK BOMBER Navy Discount Mens Canada Goose Constable Parka Discount Womens Canada Goose CHILLIWACK BOMBER Spirit buy Mens Canada Goose BROOKVALE HOODY buy Mens Canada Goose HYBRIDGE LITE HOODY Discount Womens Canada Goose CHILLIWACK BOMBER Craphite Discount Mens Canada Goose CITADEL Parka Discount Womens Canada Goose CHILLIWACK BOMBER Silverbirch Cheap Womens Canada Goose KENSINGTON Parka Discount Womens Canada Goose CAMP COAT Black Sale Online Discount Cheap Womens Canada Goose TRILLIUM Parka Discount Womens Canada Goose CAMP COAT Pacific Blue Sale Online Discount Mens Canada GooseCHATEAU Parka Discount Cheap Womens Canada Goose TRILLIUM Parka Mens Canada Goose BRACEBRIDGE JACKET Buy Womens Canada Goose BROOKVALE HOODED COAT Black Authentic Womens Canada Goose COASTAL SHELL JACKET buy Mens Canada Goose FREESTYLE VEST Discount Womens Canada Goose CHILLIWACK BOMBER Red Authentic Womens Canada Goose MONCTON JACKET Discount Womens Canada Goose CHILLIWACK BOMBER Jade Green Discount Authentic Womens Canada Goose MORAINE SHELL JACKET Discount Womens Canada Goose MYSTIQUE Parka Discount Cheap Womens Canada Goose HEATHERTON Parka